Horaires : 09h-12h30h et 13h30-18h du lundi au vendredi
Contactez-nous : ‭0826 388 544‬
Select Page

La souscription de ses contrats d’énergie – électricité et gaz – est une étape indispensable au moment de s’installer dans un nouveau logement. Cependant, la plupart des consommateurs est mal informée sur ses droits, les démarches à faire et tout simplement sur les fournisseurs existants.

Les différents fournisseurs d’énergie

 

Les concurrents d’EDF

Entre 1946 et le début des années 2000, EDF avait le monopole de la fourniture d’électricité : cela signifie qu’il était le seul fournisseur d’électricité de France. Mais dans les années 2000, le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence, menant à la création de nouveaux fournisseurs venus se positionner comme concurrents du fournisseur historique, EDF.

La même chose s’est d’ailleurs produite pour le gaz : durant la même période, Gaz de France avait le monopole de la fourniture de gaz. A partir de 2007, il s’est mis à commercialiser les deux types d’énergie et est ainsi devenu un concurrent d’EDF pour l’électricité. Il a pris le nom de GDF Suez, puis d’Engie à partir de 2015.

Aujourd’hui, c’est une trentaine de fournisseurs d’énergie différents qui existe sur le marché. EDF et Engie sont les deux plus importants, mais de nombreux fournisseurs alternatifs comptent désormais parmi les concurrents d’EDF en France, comme Direct Energie, Eni, Total Spring, Happ-e ou encore Planete Oui.

 

Les différents types de gaz

Du côté du gaz, le fournisseur dépend principalement du type de gaz dont le logement a besoin :

  • Gaz naturel
  • Gaz en bouteille
  • Gaz en citerne

Pour un logement raccordé au réseau de gaz naturel, il est possible de se tourner vers les fournisseurs d’énergie classiques, dont ceux qui sont cités ci-dessous. En revanche, si l’habitation a plutôt besoin de gaz en bouteille ou en citerne, il existe des fournisseurs spécialisés, tels qu’Antargaz ou Butagaz.

 

Comment souscrire EDF ou un autre fournisseur

Une fois le fournisseur d’énergie choisi, il faut naturellement s’occuper de souscrire le contrat. Celui-ci doit être adapté au logement ou au local qu’il doit alimenter, en fonction de ses caractéristiques : type de bâtiment (appartement, maison, local professionnel, etc) ; sa superficie ; les équipements électriques à prendre en compte, etc.

C’est donc tout un ensemble de paramètres qui est nécessaire pour souscrire une offre chez EDF ou n’importe quel fournisseur d’énergie, les démarches étant les mêmes partout. Pour effectuer ces formalités, il est possible de souscrire EDF en ligne ou par téléphone, et, là encore, tous les fournisseurs proposent ces services.

Pour finir de souscrire l’électricité ou le gaz, il faut réunir quelques autres documents et informations servant à créer le dossier client : les coordonnées du client, son RIB, le nom de l’ancien occupant, le relevé de compteur et le Point de Livraison ou le Point de Comptage et d’Estimation.

Ces deux derniers sont les numéros uniques identifiant l’endroit exact où est livrée l’énergie. Ils peuvent être retrouvés par le fournisseur grâce à l’adresse du consommateur, et cette page donne toutes les informations nécessaires sur ce renseignement indispensable. Le PCE est tout simplement l’équivalent du PDL pour le gaz. Une fois la souscription finalisée avec leur aide, il ne restera plus qu’à ouvrir le compteur pour profiter de l’énergie dans le nouveau logement concerné.